Comment protéger son site du SEO négatif ?

Comment protéger son site du SEO négatif ?

Le web est un vaste marché où les données influent souvent sur la vie courante. Comme dans tout secteur commercial, la concurrence tente certaines personnes à commettre certains actes malencontreux. Sur ce, comment se protéger contre le SEO négatif ?

Ce qu’est le SEO négatif

Le référencement négatif fait référence à l’usage de techniques SEO dont le but est de rendre la page moins crédible face à Google d’une part et face aux internautes d’autre part. Il faut garder à l’esprit que le classement sur la première page de Google ou sur n’importe quel autre moteur de recherche est tout ce qu’un site tient à obtenir. Ceci garantit en effet une plus grande rentabilité. Toutefois, il faut comprendre que pour être et pour rester au top du classement, il faut avoir un bon référencement. C’est donc le principe inverse qu’utilisent les concurrents pour diminuer la crédibilité d’une page ou d’un site, voire d’une agence webmarketing. Ceci, car forcément, si le SEO est mauvais, la page perdrait en côte. Puisque le développeur mal intentionné ne peut accéder aux serveurs de Google, ce qu’il va faire, c’est rendre votre page moins attirante pour que vous perdiez en classement. Les méthodes consistent à appliquer les erreurs classiques du SEO sur votre site.

Les techniques du SEO négatif

Le but est de vous faire concerner au moins par l’une des pénalités de Google. La première est l’utilisation de contenus dupliqués ou modifiés. Bien qu’il soit possible de vérifier l’authenticité de votre contenu sur le web, cela mettrait un certain temps, ce qui déclasserait votre page pour un moment. Si l’agence webmarketing vit dans un grand secteur concurrentiel, cela voudrait dire que vous aurez perdu déjà un certain nombre de clients. La seconde est l’utilisation de backlinks toxiques. Ce sont des liens non pertinents qui pénalisent votre site. L’internaute lui-même aura un certain dégoût s’il commence à en trouver un certain nombre sur votre page. Il existe également d’autres techniques de SEO négatif comme le ralentissement de votre serveur, notamment avec des attaques DDOS, l’augmentation du taux de rebond, l’intégration de spam abusif dans votre page…

Se protéger contre le SEO négatif

Il est évidemment possible d’éviter de subir un référencement négatif. Le premier réflexe à avoir est un suivi systématique des liens dans votre page. Pour ce faire, vous pourrez vous faire aider par des logiciels en ligne ou vous pourrez encore procéder manuellement. Il faut également surveiller en temps réel le dynamisme de votre page et notamment, sa vitesse de chargement. Google propose un outil de test pour ces genres de situations. Si rien ne change, l’agence webmarketing devra contacter votre hébergeur. Il est aussi recommandé de vérifier à intervalles de temps réguliers les contenus dupliqués. Des outils existent pour vous notifier en temps réel si on tente de copier vos contenus sur un autre site. L’internaute est cependant celui au centre de l’attention. Il est crucial de tenir compte de ses remarques puisque dans certains cas, on est déjà victime d’une attaque sans qu’on ne réussisse à savoir l’origine. L’expérience utilisateur est, dans ce cas, une source d’informations très privilégiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *